Chargement

Avant de commencer des séances de musculation, j’ignorais la plupart des règles essentielles autant sur le plan physique que psychologique ainsi sur que l’organisation à court et long terme.

Conseils sur le plan physique

L’alimentation est le premier élément essentiel : j’ai dû suivre un régime alimentaire à base de protéines, de fruits et légumes, de céréales et de produits laitiers : pour éviter les carences alimentaires, j’ai dû prendre aussi des compléments alimentaires protéinés tels que la créatine.

Avant d’essayer les plus gros altères, je vous conseille de vous échauffer, de vous étirer et d’augmenter progressivement le poids des charges. Je me suis toujours laissé guider par la charge. L’échauffement est indispensable avant chaque séance de musculation. J’ai connu une personne qui a adapté son programme à sa musculature, son programme était banal mais elle s’entraînait régulièrement et a perdu du poids.

C’est important d’aller au maximum de vos possibilités  lors de chaque séance, l’intensité musculaire doit être à son maximum à chaque effort. En revanche, j’ai toujours évité le surentraînement car les temps de récupération sont nécessaires : en effet, un entraînement quotidien épuise les réserves du corps et favorise donc le risque de blessures.

La préparation psychologique

La musculation avec des charges additionnelles est un travail aussi bien psychique que physique. La préparation psychologique permet de maîtriser l’entraînement : ce sport ne doit pas être une contrainte sinon la résistance sera moindre.

J’ai remarqué que le danger dans une salle de sport, était de se comparer les uns aux autres pour savoir qui va résister le plus longtemps lors du portage des poids : de plus, la comparaison n’est pas logique car les exercices de musculation doivent être différents selon l’âge et les prédispositions génétiques.

L’objectif doit donc rester individuel, le but est de donner le meilleur de soi-même à court et long terme.

Toute une organisation

J’ai tenu un carnet d’entraînement : j’y ai marqué mes progrès mais aussi mes erreurs afin de rectifier le contenu des séances suivantes. J’ai considéré l’entraînement comme un voyage : ma route doit mener jusqu’à mon objectif qui est la réalisation du potentiel.

Sur ce carnet j’y ai noté tous les éléments à prendre en compte dans mon parcours de musculation : non seulement les programmes et le planning d’entraînement mais aussi mon alimentation quotidienne, variable essentielle à la réussite du projet et l’évolution de mon poids. J’avais donc assez de précisions pour planifier mon entraînement.

Attention au problème du dopage

Des débutants s’entrainant quelques semaines entendent parfois parler de produits sans savoir de quoi il est question et décident d’en prendre en ignorant les conséquences néfastes que peuvent avoir ces derniers.
Beaucoup de ces produits sont à la base des médicaments et servent donc à soigner et non pas à donner plus d’énergie pour le sport : s’ils apportent un plus, il s’agit de leurs effets « secondaires ». J’ai remarqué que n’importe quel individu peut se retrouver dans le piège du dopage sans s’en rendre compte.

En résumé, le conseil le plus important que je donnerai à tous les novices de la musculation, serait de progresser pour eux-mêmes et non pas pour les autres : le parcours sportif doit rester individuel.

En haut